SWISS MACHINE

de

RESTE EN PAIX

STORY BY GIL MCKENZIE

Comme tous les matins, je consulte les sites d’informations montagnardes… Mais ce matin ne sera pas une matinée comme les autres. Le couteau suisse UELI STECK n ‘est plus des nôtres. Ce monstre de la montagne s’en est allé.

Fin 2016, Morgan me propose de le rencontrer durant son passage à Paris. Vous n’imaginez pas mon ressenti !! Tellement heureux !!! Pourtant arrivé sur place,  je n’ose lui parler. Trop de timidité … Mais surtout d’humilité face à ce monstre sacré de la montagne. Même pas un mètre et je suis comme un enfant face à lui qui vient de voir pour la première fois une de ses idoles. Les gens de la montagne sont d’une simplicité et UELI en faisait parti.

Début Janvier, Morgan m’invite au ICE CLIMBING aux Ecrins, et me dit qu’il fera parti de la table ronde, qu’elle doit aller le chercher. Aurais je le droit à une autre chance.. Certainement pas !! Cette fois, c’est la nature et le col du Lautarets qui ne lui permettront pas de venir. J’avais qu’ à me bouger le cul un peu plus fin 2016.
Life is short !!!

LA POLYVALENCE

Quand on entend parler ou que l’on voit des photos d’ Ueli, on pense montagne, sommet, record, Népal… et pourtant ce n’est pas que cela!
C’est un sportif ultra complet, hors norme.. une sorte de pentathlon à lui tout seul. Vélo de route, Marathon, Trail running, parapente… Toujours plus loin et surtout plus rapide. Marathonien en 03H04 sans forcer, il s’inscrit sur des formats trail running sans préparation spécifique et sans forcer accompli ses ultras.
Charpentier de métier , Ueli est dur au mal, et enchaine des sorties vélo de 100Kms comme certains enchainent des sorties running de 15kms autour de Longchamp.

Je ne sais pas si vous avez regardez des vidéos le concernant ou lu l’un de ses livres   » Speed  » ou  » 8000  » mais l’endurance et la souffrance font parties de ses accomplissements.  Des sommets de 8000m , des aller retours express sur l’ Eiger, des enchainements de 6000, pas vraiment la vie de monsieur tout le monde. Ueli reste pourtant tellement simple et humble. Surtout lorsqu ‘on l’attaque sur la crédibilité de son ascension à l ‘ Annapurna, il ne comprend pas.  Ueli n’est pas le mec web 2.0 a communiqué systématiquement sur ce qu’il fait et être ultra connecté pour montrer ce qu’il accompli. Il n’aime pas les blablas et préfère se consacrer à ses projets.

On pourrait dire une foule de choses sur Ueli, toutes plus folles les unes que les autres … mais la principale que je retiens est qu’il a toujours été humble et lucide. Alors, vous me direz, comment se fait il qu’il ait disparu sur un glacier près de l’ Everest. Peut être ne le saurons nous jamais. En tout cas, une chose est sûre, j’ai une grosse pensée pour sa femme Nicole, mais aussi Morgan sans qui cette rencontre n’aurait jamais eu lieu et bien sûr tous les gens avec qui il a accompli des exploits : Colin Haley, Robert Bösch ou encore Kilian Jornet.

Reste en paix Ueli

« TOUT LE MONDE A BESOIN DE REVER. ET UN REVE SANS PROJET, C’EST JUSTE UN SOUHAIT »

#uelisteck #couteausuisse #speedclimber #lifeisadream

Aucun commentaire

A vous de jouer

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *