J’AI PAS FAIT L’ UTMB

de

PAS QUE DES POINTS ITRA

Depuis 2008, l’année  qui  m’ a envoyée dans le trail comme Apollo dans l’espace, je regardais souvent l’ UTMB et les autres courses de ce fameux week end à Chamonix. Mais au fur à mesure du temps, je m’ étais résigné à y participer. Hormis mon expérience écourtée sur le CCC dû aux conditions extrêmes.

Cette année, COLUMBIA m’ a proposé de participer à l’ OCC. Etonné, complètement et en même temps envie d’en découdre avec un format de course qui n’était pas présent à la création de l’UTMB jadis ( comme disent les anciens).

Mais ma vie perso allait en décider autrement,  changement de lieu, changement de vie… Début de vie de famille !!!

Je suis définitivement parti à Cham’ (  quand tu y a été au moins deux fois , tu peux dire Cham’  lol ) pour couvrir l’ événement pour COLUMBIA.

Ce week end restera moteur et surtout me redonne l’envie d’aller chercher les points pour franchir cette fameuse ligne d’arrivée où personne ne te connaît mais t’applaudit et te transporte pendant un kilomètre au travers de la capitale du trail. J’ai eu la chance de courir les 4 derniers kilomètres avec Olivier de Men are Delicious ( Finisher OCC et de surcroit mon binôme pour l’ascension du Mont Blanc ) et je suis fier qu’il ait atteint son objectif.

 Durant ces 4 jours, j’ai pu suivre l’ OCC mais aussi l’ UTMB. A chaque fois que tu prends le départ d’une course, tu regardes la météo. Et là ça semblait vraiment mauvais ce week end !!! De la pluie, du crachin, des averses… et surtout de l’humidité tout le temps !!! Un vrai régale !!

L’ OCC ou 56K & 3500M D+ qui te procure 4 points ITRA si tu es FINISHER!! et t’en auras besoin si tu cherches à aller sur des formats plus longs. FINISHER c’est exactement le terme le plus employé et celui qui valorise le mieux le trail. Fini les chronos sur marathon ou le passage à 4mn au K ! Finir est le leitmotiv de chaque traileur qui s’embarque sur un format dépassant le marathon. A mon sens, c’est  ainsi qu’il faut prendre les courses en montagne pour mieux les apprécier et se dépasser.  Le dépassement de soit reste en trail l’aboutissement du passage sur la ligne.

Tout au long de  l’ OCC, le temps vient  te rappeler que tu aurais peut être dû faire aussi des entrainements de 20 ou 30 kms sous la pluie.  A chaque passage oû nous sommes présents aux ravitos, la pluie est aussi présente. L’ OUTDRY de COLUMBIA fait bien son boulot et m’isole de la pluie afin de permettre d’attendre les personnes que nous suivons : Jordan de Mountains Legacy, Mathieu de Frenchfuel et bien sûr Olivier .

Tous les trois s’en sortent bien malgré la météo désolante. Ils ne verront pas grand chose du paysage qui donne tout de même un petit coté irlandais à cette course. Pas de douleurs importantes ou handicapantes, pas de chutes… ils finissent tous en bon état et le moral regonflé à bloc pour faire des formats plus longs ou pas #lol

L’ UTMB est une vraie machine de guerre, rodée comme il faut. Une organisation somme toute parfaite. Le lendemain, nous sommes sur la ligne de départ et les athlètes TOP 50 arrivent et l’ambiance ne cesse d’augmenter jusqu’ à l’arrivée des plus connus.

Cette ambiance est digne d’un concert de Michael Jackson au Parc des Princes en 1988, si tu étais né. Kilian s’amuse avec un facebook live qu’il ne va pas lâcher durant 45minutes. L’ ultra terrestre redeviendra terrestre.

On les recroise à Saint Gervais,  les grands du WORLD TOUR  sont là : Jim, François, Kilian et les autres…  Les autres, parce qu’au final sur ce tour du Mont Blanc de 171K et 10000M D+ il y aura eux les autres. Ils font cavaliers seuls et se croisent et se décroisent.

A Courmayeur, Jim reste le premier mais François d’ Haene n’est pas loin, et repart même avant lui, ravito expédié et geré de main de maitre par son assistant.
Kilian est un peu à la traine mais arrive. Jim repart derrière François, cette course s’annonce épique.

 » LE DEPASSEMENT DE SOIT RESTE EN TRAIL L’ABOUTISSEMENT DU PASSAGE SUR LA LIGNE D’ARRIVEE ! »

En pleine nuit, après une ascension de 800M D+, nous arrivons au Grand Col Ferret pour attendre notre trio. Nous avons 45 minutes d’avance sur eux, et cette nuit il fait bien froid à 2490 mètres d’altitude. On se réchauffe , on se motive quand les frontales arrivent … deux plus exactement ! J’ai pourtant 2 couches et bien froid , alors que dire de nos deux leaders qui arrivent en singlet  ( si tu ne connais pas ce mot, arrête le running lol) ou première couche … Respect !! François et JIM WALMSLEY sont toujours ensemble et semblent étonner de nous voir à cette altitude. D’un seul coup le froid disparaît et nous les supportons . L’ambiance est lunaire, grise, noire, les frontales sont nos seuls lucioles qui nous permettent de savoir qui est là !

Au passage de Col, ils repartent dans l’obscurité. Mais que fait Kilian !!  Nous redescendons en courant sur le single … et bim la petite frontale arrive . Kiki est sur le chemin, de bonne allure, nous nous mettons sur le coté, l’encourageons … il est dans sa bulle ! Pas connecté cette fois ! Enorme respect !!

Tout au long de la course, ils seront ensemble, si proches et si loins. JIM a un coup de moins bien ou plûtot des ampoules qui l’empechent de maintenir l’allure de l’atlhète de chez SALOMON.  Kilian suit mais au final dépasse le deuxième . Aller chercher François reste maintenant bien compliqué. Le sort est scellé ! A la Flégère, Monsieur d’Haene est et restera premier . a mon avis, dans ses vignobles toute l’année, il ne boit pas que de l’eau. Lol !!

Un grand MERCI à Charlotte, Pascale, Christelle et Anne … Sans vous je n’aurai jamais vécu cet événement de cette manière… L’envers du décors !! Merci merci !!

#Utmb #Columbia #TestedTough #MontBlanc #Outdry 

STORY BY GIL MCKENZIE

1 Response
  • Olivier
    octobre 18, 2017

    J’ai trouvé le titre de ton article pour l’année prochaine : « J’ai fait la CCC » ou variante, « J’ai fait la TDS » 🙂

A vous de jouer

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *