ICE but SO NICE !!!

de

SPORTS DE MONTAGNE A TOUTES LES SAUCES

EN PARTENARIAT avec  HYDROFLASK & OSPREY

DU LOURD

L’argentière la Bessée… 4 jours dans le froid, la glace, la neige et des paysages magnifiques. L’ ICE CLIMBING LES ECRINS sait mettre les petits plats dans les grands et permet aux aficionados comme aux néophytes de profiter de l’environnement de ce festival.

Des journées dantesques avec des activités qui commencent tôt… Si l’on veut profiter de la glace, il est indispensable de pratiquer aux heures où la glace est la moins exposée au soleil. Située dans le pays des Ecrins, cette manifestation en est à sa 27ème édition. Il faut croire que cet événement fonctionne à merveille et Cathy Jolibert , l’organisatrice n’y est pas pour rien. Dynamisme et bienveillance sont à mon sens les mots qui résument bien cette personne qui ne cesse d’être en activité sur ce festival.

Enfin , l’organisation s’est bien mais pratiquer c’est bien mieux . Et pour cela rien de tel que d’être entourés par des guides de haute montagne … 40 au total et pas des moindre : Cyrille Copier ( voir le magazine Alpes spécial guide de haute montagne ) et François Lombard aka Babar, des références dans l’escalade, l’alpinisme et autres sports de montagne.
En gros … il ne peut rien t’arriver de dangereux  pendant 4 jours, à part boire trop bières le soir après les activités.

Le premier jour, c’est un peu notre jour OFF, car nous sommes arrivés par le train de nuit alors nous en profitons pour faire un peu de HIKING à la cool : 20Kms effectués. Direction l’arrière pays de l’ ARGENTIERE et les Têtes. Que de plaisir de voir le paysage défiler sous nos yeux. Paris on t’aime bien mais là on est tellement mieux. La MONTAGNE ça vous GAGNE c’est comme le CHAMPAGNE .. personnellement je me suis arrêté à une bière.Même si Cathy vente les mérites d’un alcool importé d’une région d’un guide dont on taira le nom.

Le jour suivant, les choses sérieuses commencent, inititation cascade de glace à AIGUILLES.  A chaque fois que j ‘enfile un bodard, ouais je sais je suis assez local en terme technique lol, j’ai l’impression d’ etre un envers de l’endroit. Heureusement notre guide  est aux petits oignons pour nous ; baudrier, crampons, casque et piolets. Présenté Armes !!!

Sécurité oblige, Cyril s’occupe de nous sur la cascade mais il veille aussi aux autres en cordée autonome. Il gère un maximum !! Force tranquille distillant ses conseils à merveilles. Ce jour là à Aiguilles, ca meule bien : -5°C alors tu trouves vite le chemin des piolets pour grimper et te réchauffer. Au début t’es comme une araignée sur un étang et petit a petit t’as envie de grimper encore et encore . Mais on est 5 sur l’attente de la cordée alors tu discutes, tu vas voir les autres, tu prends plein d’infos .
Parce que mine de rien…même si il meule ( je sais j’aime bien cette expression) t’as envie d’en savoir plus et de profiter du moment. L’ ICE CLIMBING ce n’est qu’une fois par an mais on a envie que ce soit une fois par mois. Au final 250 personnes par jour répartis sur 3-4 sites énormes de renommée mondiale.
AIGUILLES n’étant qu’une mise en bouche de ce week end !
Le temps passe tellement vite que nous retournons au ICE VILLAGE pour une table ronde avec des ténors de la haute montagne : MARION POITEVIN, LIONEL DAUDET, MATHIEU MEYNADIER et des talents locaux. Il y a du niveau, enfin pire que ça !!
Le tout animé par qui…. par Cathy ( elle est partout !!!  ) et TONY LAMICHE   IG :@tonylamiche … au cas où vous cherchiez à savoir qui s’est !!

DEUXIEME JOUR

Aujourd’hui, c’est l’apothéose !!! Tellement de temps que je voulais refaire du ski de rando après ma petite glisse d’approche pour aller grimper au mont blanc du tacul en 2013 . Mais là c’est l’extase ! Direction PUY SAINT VINCENT avec  » BABAR  » qui nous encadre comme il se doit. La journée est tellement parfaite, du froid …OK -8°C mais avec le soleil et Babar qui nous emmène dans un endroit magique, nous sommes comme des gosses. Mes acolytes : Olivier de MEN ARE DELICIOUS , Piotr de 1001PAS sont comme moi , aux anges. Nous avalons le dénivelé et profitons de chaque seconde, chaque glissement de peaux de phoque sur la neige poudreuse.

BABAR nous fait une belle trace pour que l’ on puisse glisser comme il faut. 700Mètres de dénivelé positif plus tard, nous arrivons au col. Si je pouvais avaler 700m de D+ en trail comme en ski de rando ca serait parfait ! Au col, nous somme entourés de sommets et de mélèze enneigés. Ca valait bien le coup de monter ! Et dire que l’on va redescendre en moins de temps qu’il n’en faut. Quel plaisir d’apprecier la glisse à la montée sans fatiguer et de glisser pour redescendre.

Notre guide doit rentrer au village car il s’occupe de gérer les personnes sur les activités tous les jours. BABAR c’est l’autre coté de la pièce de CATHY… NEVER STOP WORKING !!!

les ecrins ski rando

TELLEMENT RAPIDE

Dernier jour , le temps est passé à une vitesse ! C’est l’ air pur, la meilleur drogue qui fait passer le temps plus vite. Va falloir en profiter encore quelques heures tout de meme, et pour cela … direction FREISSINIERE. Lieu culte de la cascade de glace de la région mais aussi connu mondialement. Aujourd’hui il meule pas, il caille comme il faut : -15°C . A peine arrivés, nous sommes en situation  et j’ai l’impression de perdre mon gros orteil. Marche d’approche de 5mn, avec une traversée de rivière qui nous fait mettre les crampons. C’est pas plus mal vu qu’on devra les mettre pour grimper. Ce siteest un site naturel qui permet à bon nombre de personnes de grimper mais aussi de s’essayer au DRY TOOLING, un peu plus technique que l’ ICE FALL CLIMBING. Les guides sur place encadrent et gèrent les cordées autonome sauf nous … hihihi ! Nous, on a MORGAN… c’est le couteau suisse de l’équipement… elle arrive à trouver tout le matériel nécessaire en un temps record.

On va se permettre de faire deux voies afin d’emmagasiner de bonnes sensations et de l’énergie positive. A chaque fois que je reviens de la montagne, ca donne des milliers d’ idées pour des projets dans le froid, le grand nord ou des sommets a attraper et pas forcément les plus connus mais plus une recherche de l’esthétisme et du beau moment.

Ici, ils ont installé un petit feu, qui te permet de récupérer tes doigts, quelque soit tes extrémités pour retourner grimper et passer un bon moment. -15°c quand même !!

Le week end est fini, et nous repartons comme nous sommes venu avec des étoiles plein les yeux . Un grand merci ICE CLIMBING… you’re SO GREAT !!!

#iceclimbingecrins2017 #ice2017

Aucun commentaire

A vous de jouer

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *