RECHERCHE SPIRITUELLE

de
BURN OUT

STORY BY NEWBEE-BIKEPACKER

Steven Lehyaric, du sport élite aux montagnes, le burn out s’est opéré ! Steven s’est tourné vers le Slow Life, après avoir usé son vélo sur les routes. Plutôt que de faire le trek du Tour des Annapurnas ou celui du camp de base de l’ Everest, Steven se lance dans la traversée du pays des 8000 mètres.
The Great Himalayan Trail : 1600kms entre 3000 mètres et 6000 mètres d’altitude.

Cycliste élite écoueré, école de communication, société de fixies, communication digitale pour les triathlètes français jusq’ aux JO de Rio, écoeuré, il part au Népal. Pas pour le sport, il a eu sa dose pour le moment. Mais pour savoir exactement ce qu’il aime. Du fast life ou du slow life. Le choix s’opère .
Katmandou, capitale népalaise. Il passe son temps avec les enfants des quartiers pauvres. Ceux qui trainent dans la rue de la capital à la recherche d’un peu de confort de vie. Superman, comme l’appelle les enfants, opère un changement et donne un nouveau sens à sa vie. Plutôt que de donner sa vie à sa carrière, il va vivre..tout simplement.

Après une expérience des 6000 mètres et deux Vipassana, l’ idée se développe : traversée l’ Himalaya par le High trail, le chemin le plus haut. 1600 kms et 90 000 mètres de dénivelé positif.
Il revient au Népal pour accomplir ce projet, son projet ! A Paris, tout n’ a pas été simple pour bouclé les budgets, trouvé un photographe- caméraman capable de rouler et un guide qui connait la région par coeur. Tout se fait au dernier moment malgré tout ! France Info le soutient.

C’est sur place qu’il trouve ses deux compagnons de route : Pehuen son caméraman- photographe féru de conditions extrêmes et de son sherpa passionné de vtt : Ngawan Dawa. Son objectif est de mettre 60 jours. Malgré tout, on recherche toujours le dépassement de soi, même si il n’ y a plus de chrono. Cela donne des repères, des garde fou pour savoir ou l’on en est.

Steven mettra 51 jours, alors qu’ il voulait boucler le GHT en 60 jours. Avec un vélo pas forcément adapté.  Question de repaire : Lizzy Hawker, ultra trailer et vainqueur de l’ UTMB à plusieurs reprises et vivant au Népal , l’a réalisé en 42 jours en trail running.
Steven a préféré porter un sac de 15 kilos et rouler sur un 29 pouces pour atteindre l’extase népalaise et les heures de doute sur des journées infernales à parcourir les dénivelés pendant de longues heures.

Steven,que j’ai rencontré chez STEEL, s’est immiscé dans un autre monde du vélo qu’il n’avait certainement pas pensé lors de son désir de devenir pro. Introspection , dépassement de soi, repousser les limites, ses propres limites, méditer, réfléchir au besoin et ne pas penser qu’ à soit ! Le Népal lui a ouvert d’autres portes.

A tel point qu’il a décidé de sauver notre belle planète. Nouveau projet : 666, celui que vous connaissez : the devil, ou plutôt le changement brutale climatique et son abominable progression. Objectif : traverser 6 déserts en six mois sur 6 continents. Sahara en apéro, puis direction l’ Atacama, le désert de Gobie, l’ Islande, l’ Australie pour finir par l’ Antarctique en dessert. Conditions extrêmes et tellement différentes. Mais avant tout cela et comme chaque projet, il faut tout d’abord s’entrainer, trouver des sponsors afin d’avoir un bon vélo, ce qui évitera les déconvenues du GHT.

 

#enjoyyouroutdoorlife

Aucun commentaire

A vous de jouer

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *