EXPLOITS AVEC BACKPACKS

de

RUCKSACKS OU BACKPACKS

STORY BY GIL MCKENZIE

Au départ, MILLET n’était pas MILLET. Mais plutôt MARECHAL, une société fabriquant des toiles cirées. Mais petits à petits, les parents fondent une société se tournant vers les activités de nature. Ils s’emploient à la fabrication de musettes et de sacs à provisions.
Les enfants : deux frères , René et Raymond prennent la direction de l’entreprise après leur participation à la Résistance durant la guerre de 39/45.

René Millet, membre du Club Alpin Français, a pour objectif de fabriquer des sacs adaptés à la pratique en montagne. Au CAF, il rencontre Lachenal, célèbre alpiniste qui participe activement au développement des rucksacks.

GRANDS HOMMES

L’ HIMALAYA, une région qui fait rêver de nombreux alpinistes à cette époque. Chaque expédition part avec son lot d’explorateurs ou aventuriers qui transportent leurs affaires dans des sacs à dos. MILLET est au rendez vous et au bon rendez vous. La marque se trouve propulsée au sommet du premier 8000 mètres de l’ascension des français. Maurice Herzog en tête.

Et surtout Louis Lachenal, insider de la marque et développeur de sacs à dos.

La marque va créée  les premiers sacs dédiés à l’escalade, et oriente sa fabrication vers la haute montagne.

Raymond Millet rencontre Walter Bonatti, célèbre alpiniste de l’autre coté des Alpes, qui va intégré l’équipe Millet. Il devient le premier  » technical adviser  » ou conseiller technique de la marque.
Le marché sur le territoire français se développe mais aussi à l’international. Du coté d’ Annecy, on s’oriente vers des matières plus légères et toutes aussi résistantes. Découverte du NYLON ou  » MYLON ». Le coton utilisé systématiquement disparait rapidement des matières utilisées pour les sacs de haute montagne.

Pour leur confort, lors des longues marches d’approche, MILLET se penche sur une bretelle rembourrée en NYLON et sans coutures.

« COMME WALTER BONATTI, ADOPTEZ LES SACS MILLET MUNIS DE LEURS NOUVELLES BRETELLES MINYL »

En 1977, la marque se diversifie et utilise pour la première fois la membrane GORE TEX et sort aussi une gamme de duvets techniques.
REINHOLD MESSNER sera le premier a utilisé ces nouvelles technologies lors de son ascension de l’ EVEREST sans oxygène. La marque des Alpes enchaine les conquêtes et intègre PATRICK EDLINGER qui lance sa première collection textile 100% escalade en partenariat avec cet athlète.

MON PROPRE BACKPACK

#Millet #RiseUp #Annapurna8000 #RuckSack #Nylon 

Aucun commentaire

A vous de jouer

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *